Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les recettes de Virginie

Les recettes de Virginie

Une cuisine simple, conviviale et gourmande

Pain à la farine de châtaigne, abricots et pruneaux

P1040940.JPG

Quel pain extraordinaire, dixit mon mari. Facile à faire et délicieux, idéal par exemple pour accompagner des fromages. Ou en collation pour les 10 heures, juste comme ça. La farine de châtaigne donne un goût subtil et les abricots et les pruneaux une touche fruitée franchement idéale.

Je n'ai pas (pour l'instant) de robot ménager alors j'ai pétri la pâte moi-même et c'était parfait aussi. Allons-y.

Pour un pain d'environ 900g

- 300g de farine blanche

- 200g de farine de châtaigne (j'en trouve à l'épicerie de "la Ferme" à Yverdon ou sur le site http://www.farinedechataigne.ch.

- 2 petites càc de sel

- 1 càc de sucre

- 1 càc de miel liquide

- 3 dl d'eau

- 20g de levure fraîche du boulanger (la moitié d'un cube - grande surface)

- 1 poignée d'abricots secs

- 1 poignée de pruneaux secs dénoyautés

1) Dans un récipient, délayer la levure avec 3dl d'eau et 2 càs de farine blanche. Laisser prendre la levure 30 minutes.

2) Dans un grand récipient, mettre le reste de la farine blanche et la farine de châtaigne. Mélanger avec le sel et le sucre. 

3) Couper les abricots et les pruneaux en petits morceaux et ajouter. Ajouter le miel. Mélanger

4) Ajouter le mélange eau-levure et pétrir la pâte durant 5 minutes. Former une boule et laisser lever dans le récipient 2 heures, recouvert d'un linge. Moi je mets la pâte dans le four à 30°C durant une heure, cela fonctionne très bien.

5) Lorsque la pâte a doublé de volume, la retravailler quelques minutes et lui donner la forme d'un pain. Laisser lever sur une plaque recouverte de papier sulfurisé encore 30 minutes avant d'enfourner. Préchauffer votre four à 200°C.

P1040939.JPG

6) Enfourner pour 30 à 35 minutes à 200°C. Tapoter sous le pain, cela doit sonner creux. Sortir et laisser refroidir. Déguster...

P1040996.JPG

Partager cet article

Commenter cet article